Dossier : Informations actuelles sur le coronavirus

Rester informé : les sites Web de l’OFSP

Dans la rubrique de son site Web consacrée au coronavirus, l’Office fédéral de la santé publique OFSP rend régulièrement compte de la situation, aux plans national et international. Les médecins-dentistes et autres professionnels de la santé peuvent obtenir des informations spécialisées ici.

26.03.2020

Modifications dans la procédure de la demande de réduction de l’horaire de travail

Le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) a annoncé des simplifications de la procédure de demande d’indemnités en cas de réduction de l’horaire de travail. Certains cantons ont également annoncé des simplifications. À ce sujet, veuillez vous référer aux informations correspondantes de l’office du travail de votre canton. Les informations ci-dessous se basent sur la situation actuelle (26 mars 2020) et sont fournies sous réserve de nouvelles décisions prises par le Conseil fédéral.

Dans l'espace membre "Droit et tarifs", nous avons mis en place une page "Annoncer une réduction de l’horaire de travail en lien avec le coronavirus ", qui est constamment mise à jour (connexion requise).

24.03.2020

Communiqué de presse : Pandémie de coronavirus : mon médecin-dentiste peut-il encore me soigner ?

Mon médecin-dentiste peut-il encore me soigner si j’ai mal aux dents ? De nombreux patients se posent cette question aujourd’hui. La Société suisse des médecins-dentistes SSO tient à préciser que toute personne qui souffre de maux de dents ou qui a subi un accident dentaire doit s’adresser à son médecin-dentiste habituel qui lui fournira les soins dont elle a besoin. Voici le communiqué de presse complet.  (PDF, 63 Ko)

23.03.2020

Revendications à l’adresse du Conseil fédéral

Dans une lettre qu’elle lui a adressée hier, la SSO a fait part au Conseil fédéral de sa profonde préoccupation quant à la situation économique des cabinets dentaires suisses due à la pandémie de coronavirus que nous vivons. Dans de telles circonstances, les médecins-dentistes indépendants ont besoin de l’allocation pour perte de gain. En l’absence d’une solution appropriée, la population suisse court le risque de ne plus avoir accès, aujourd’hui, mais aussi après la crise, à des soins dentaires en quantité suffisante.

23.03.2020

Les médecins-dentistes cantonaux ont remanié les directives applicables à l’exploitation d’un cabinet dentaire durant la pandémie de COVID-19

L’Association des médecins-dentistes cantonaux de Suisse a remanié les directives applicables à l’exploitation d’un cabinet dentaire durant la pandémie de COVID-19. (PDF, 664 Ko)

23.03.2020

Allocation pour perte de gain pour les indépendants

La situation en la matière n’est pas encore très claire. La SSO demande donc au Conseil fédéral qu’il prenne les dispositions qui s’imposent pour que les pertes de gain des médecins-dentistes indépendants soient indemnisées convenablement. La SSO vous tiendra au courant à ce sujet dans une prochaine infolettre.

Elle recommande à ses membres qui sont affiliés à la caisse de compensation AVS Medisuisse de se tenir régulièrement informés en consultant son site Web. Ils y trouveront des informations pertinentes. Par ailleurs, la plate-forme commune à toutes les caisses de compensation www.avs-ai.ch propose elle aussi des informations utiles et permet notamment de télécharger les formulaires adéquats.

21.03.2020

Nouvelles prescriptions de la Confédération

Le 21 mars 2020, l’Office fédéral de la santé publique OFSP a adapté l’ordonnance 2 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (ordonnance 2 COVID-19), dont l’art. 10a, al. 2 et 3, qui concerne tout spécialement la médecine dentaire :

Il est interdit […] aux cabinets dentaires de réaliser des examens, des traitements et des thérapies (interventions) non urgents. Sont notamment considérées comme non urgentes les interventions :

a. qui peuvent être réalisées à une date ultérieure sans que la personne concernée ne risque de subir d’autres inconvénients que des atteintes ou des troubles physiques et psychiques mineurs, ou
b. qui sont réalisées, principalement ou entièrement, à des fins esthétiques ou pour améliorer les performances ou le bien-être.


https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20200744/index.html

L’OFSP a également adapté ses explications :

https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/massnahmen-des-bundes.html

19.03.2020

Coronavirus : Annoncer une réduction de l’horaire de travail

La SSO recommande aux membres dont le cabinet subit une baisse de régime due au coronavirus de demander à bénéficier de l’aide en cas de réduction de l’horaire de travail (chômage partiel). Cette dernière doit être annoncée à l’office cantonal de l’économie ou du travail le plus rapidement possible au moyen du formulaire prévu à cet effet.

Ils doivent ensuite faire valoir leur droit au versement de l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail auprès de la caisse de chômage compétente pour le cabinet.

Vous trouverez ici de plus amples informations ainsi que des liens vers les formulaires ad hoc et les adresses des autorités compétentes (vous devez vous identifier).

16.03.2020

Coronavirus : Situation extraordinaire et répercussions sur les établissements dentaires

Le Conseil fédéral a qualifié la situation d’« extraordinaire » au sens de l’art. 7 de la loi sur les
épidémies et a renforcé les mesures imposées jusqu’ici. Elles entreront en vigueur à minuit le 16 mars
2020 et, sous réserve de modification, demeureront applicables au moins jusqu’au 19 avril 2020
. La SSO a publié une fiche d’information (PDF, 47 Ko).

16.03.2020

Les médecins-dentistes cantonaux discutent des directives applicables à l’exploitation d’un cabinet dentaire durant la pandémie de COVID-19

La SSO est en contact étroit et permanent avec l’Office fédéral de la santé publique OFSP et l’Association des médecins-dentistes cantonaux de Suisse AMDCS. Le document de synthèse (PDF, 97 Ko) reflète l’état actuel de la discussion (lundi 16 mars 2020 à midi). Les prescriptions contraignantes seront toutefois décidées par l’OFSP et le Conseil fédéral. La SSO vous informera dès que de nouvelles informations seront disponibles.

12.03.2020

Équipe du cabinet dentaire : rester à la maison par peur d’une infection ?

Actuellement, de nombreux employés sont exposés à un risque d’infection par le coronavirus. Tant qu’aucune instruction n’a été donnée par les autorités, le collaborateur est tenu de se rendre à son travail. Si un membre de l’équipe du cabinet dentaire devait rester à la maison par peur d’une infection, il commet un refus de travail infondé.

Mesures d’hygiène au cabinet dentaire

Il faut refuser de traiter de patients malades et, s’ils se sont rendus au cabinet, il faut les renvoyer chez eux. En cas d’urgence, il faut les diriger vers un hôpital. Les personnes en bonne santé peuvent être traitées, mais uniquement en portant un masque de protection. En cas de pénurie, les masques peuvent être utilisés plusieurs fois, sous réserve des mesures de précautions précisées dans les recommandations émises par l’institut allemand Rober Koch (PDF, 466 Ko)

09.03.2020

COVID-19 : Adaptation des critères de déclaration

L'OFSP a adapté les critères de suspicion, d'échantillonnage et de déclaration de COVID-19.
Fiche d'information mise à jour

06.03.2020

Approvisionnement en masques chirurgicaux problématique

La SSO a contacté les médecins cantonaux, les offices fédéraux compétents (Office fédéral de la santé publique, Office fédéral pour l’approvisionnement économique du pays) et l’Association suisse de commerce dentaire. Les renseignements que nous avons obtenus nous conduisent aux constats ci-après. La Confédération a racheté tous les stocks des dépôts et les répartit déjà entre les cantons. Pour la plupart, ceux-ci ont décidé d’approvisionner les médecins de premier recours et les hôpitaux en priorité. Les plans en cas de pandémie des cantons ne prennent généralement pas les médecins-dentistes en considération. Seuls quelques rares cantons promettent des masques aux médecins-dentistes. La SSO poursuit ses interventions en la matière.

Soigner des patients sans masque de protection ?

Les experts recommandent de ne pas traiter de patient sans masque de protection. L’institut allemand Robert Koch (RKI) propose des mesures (PDF, 466 Ko) qui permettent un usage économe des masques en cas d’approvisionnement difficile. (résumé en français) (PDF, 47 Ko)

Désinfectants en quantité suffisante

Il n’y a pas de risque immédiat d’approvisionnement en désinfectants. Les pharmaciens les fournissent en quantité suffisante. Bon nombre d’entre eux se sont mis à les produire eux-mêmes. Eu égard à l’évolution incertaine de la situation, les désinfectants doivent être utilisés de manière ciblée et économe.

Identifier les patients à risque

Des procédures d’interrogation par étapes facilitent l’identification des patients à risque. Le Conseil des dentistes européens (CDE) conseille d’appliquer le modèle recommandé par les autorités sanitaires irlandaises (disponible en anglais uniquement).

Fermeture du cabinet en cas de pandémie (quarantaine)

Le coronavirus affecte l’activité lucrative en Suisse. Les cabinets dentaires SSO ne sont pas épargnés. Le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche a rédigé un mémento (PDF, 332 Ko) sur les pertes de travail dans les entreprises en lien avec le coronavirus.

05.03.2020

Informations pour vos patients

« Voici comment nous protéger », la campagne d’information de la Confédération explique les règles de comportement qu’il faut actuellement adopter au quotidien.

Imprimer cette page

Trouver un cabinet dentaire SSO

Vous recherchez un cabinet dentaire SSO près de chez vous ?

NPA / Lieu
Rayon
Recherche

Service de placement

Urgences

En cas d'accident ou de rage de dents, les services des urgences des sections cantonales de la SSO sont à votre disposition !

DENTOTAR®

Sur le site Web www.dentotar.ch, vous trouverez tous les renseignements utiles sur le DENTOTAR®.

Annonce

Réservé aux membres

Oublié le numéro de membre ? Ce numéro figure sur la carte de membre (bleue). Il est également possible de le demander au secrétariat de la SSO.

Wir verwenden Cookies und Analysetools, um Ihnen den bestmöglichen Service zu gewährleisten. Indem Sie auf der Seite weitersurfen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies und Analysetools zu. Weitere Infos finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

Ich stimme zu

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse dans le but de vous offrir le meilleur service possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez nos cookies et nos outils d’analyse. De plus amples informations sont disponibles dans nos règles de confidentialité.

J’accepte

Utilizziamo cookie e tool di analisi per assicurarvi il miglior servizio possibile. Continuando a navigare nel sito, acconsentite all’utilizzo dei cookie e dei tool di analisi. Troverete ulteriori informazioni nella nostra Informativa sulla protezione dei dati.

Approvo